CONSEILS POUR DEBUTER AU SURF [PARTIE 2]

Nous continuons notre série de conseils pour tous les surfeurs débutants qui voudraient débuter correctement et ainsi gagner du temps. Je me souviens lorsque j’ai commencé à pratiquer le surf de manière amateurs, j’aurais bien aimé pouvoir obtenir de tels conseils qui m’auraient permis de gagner du temps et d’améliorer plus rapidement ma technique !

S’hydrater avant et après votre session de surf

L’hydratation avant et après votre session de surf est absolument essentielle pour plusieurs raisons. Tout d’abord, n’oubliez pas que vous allez passer plusieurs heures au soleil ce qui implique que vous allez beaucoup transpirer et que votre peau va avoir besoin d’être hydratée et la consommation d’eau et la meilleur moyen de pouvoir réaliser cette hydratation sans prendre de risques pendant votre sport !
Par ailleurs, sachez que le fait d’évoluer dans un environnement où l’eau et salée va donner mécaniquement beaucoup plus soif, sachant que vous aurez tendance à en avaler un petit peu ce qui vous donnera remarquablement soif. Aussi, bien voir avant votre session mais également après est essentiel pour éviter de devoir l’interrompre pour aller prendre sa bouteille d’eau (…)

S’étirer et s’échauffer avant une session de surf

L’étirement et l’échauffement sont des pratiques qui malheureusement ne sont pas très répandues dans le milieu du surf de la même manière qu’elles ne sont pas répandues dans le milieu du Running. Pourtant, autant pour l’un que pour il s’agit d’activités très physiques qui vont mettre à l’épreuve tous vos articulations il vaut mieux vous étirer régulièrement, que ce soit avant de surfer ou après et même en dehors de la pratique de ce sport afin de gagner en souplesse et de chauffer vos muscles. 😉

Cela aura pour avantage d’être plus à l’aise et de réaliser plus de combinaisons mouvement sur votre planche mais également de grandement limiter le risque de blessures qui peuvent être nombreuses lorsque l’on est mal préparé physiquement et quand commence à surfer des vagues balèzes (oui c’est vraiment le cas, et ça peut vous couter cher…). Il existe de nombreux mots et blessures qui sont associées à la pratique du sport, comme des déchirures musculaires ou encore des entorses qui peuvent être évitées si l’on s’échauffe bien.

S’arrêter au poste de secours avant de commencer

Avant de commencer votre session de surf, il est impératif de visualiser auprès du poste de secours afin de vérifier la couleur des drapeaux de baignade. Pour rappel, la couleur verte signifie que la baignade va être surveillée qu’il n’y a aucun danger particulier. Le drapeau orange signifie que la baignade dangereuse mais qu’elle va être surveillée attentivement.
Et enfin, drapeau rouge constitue une interdiction formelle de se baigner en raison d’un trop gros risque. Vous pouvez aussi consulter le tableau de bord au sein du poste de secours qui va indiquer la vitesse du vent, mais également le niveau de pollution ou encore des éléments qui peuvent être intéressants comme la présence de méduses.
Enfin, mon dernier conseil est plutôt un conseil général est peut-être le plus important de tous et qu’il est vraiment très dangereux de commencer l’apprentissage du surf seul.
S’il vous plaît, faites-vous toujours accompagner par une personne plus expérimentée que voit sans de pouvoir vous aider en cas de pépin, et lorsque vous aurez le niveau nécessaire vous pourrez commencer à surfer sur les vagues seules. Mais surfer seul lorsqu’on est débutant c’est prendre un trop grand risque et cela peut malheureusement dans quelques cas tourner à la catastrophe.

Quelques références sympatoches pour commencer :
– Petite philosophie du surf: Frédéric Schiffter
– Le guide complet du surf – Peter Dixon
– Barbarian Days: A Surfing Life: William Finnegan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *